La fin des chatbots ?

Facebook a re-designé son application Messenger pour la rendre plus rapide, plus petit et plus simple.
Le code a entièrement été refait. L’appli aurait perdu 84% de son code de base.

Cette nouveauté est déjà en cours de déploiement.

Le nouveau design marque donc la fin de l’engouement autour des chatbots, avec sa disparition dans l’onglet discover et donc la fin de la visibilité gratuite des robots de messagerie.

Est ce à dire que l’on assiste à un recul de la position de Facebook sur les robots de messagerie ?

En effet, cette mise à jour tombe en même temps que la date d’entrée en vigueur de la nouvelle politique Messenger ce 4 mars 2020. Comme le dit Facebook cela devrait aider à limiter davantage le spam, les abus et les expériences de faible qualité sur la plate-forme.

Il y a dans cette nouvelle politique quelques nouveautés Messenger qui restreignent l’utilisation des robots de messagerie.Le plus grand changement dans cette nouvelle réforme est la restriction des messages envoyés en dehors de la fenêtre de 24 heures après le dernier contact. (source Manychat)

Les robots de discussion étaient au cœur de la stratégie de Messenger il y a 3 ans.

Messenger a lancé Discover en 2017 dans l’espoir que la promotion et la visibilité gratuites pourraient convaincre les développeurs d’investir dans la construction de meilleurs chatbots. (source Techcrunch)

Il est toujours possible d’utiliser des robots de discussion pour collecter les premières informations des personnes ayant des questions sur les ventes ou le service client. Ceci dit la suite va être compliquée.

Les nombreux abus dont on fait preuve les marketeurs à la sortie de cette nouvelle technologie il y a 5 ans, ont rendu les consommateurs très frileux face à cette nouvelle technique d’approche.

L’avenir des plateformes de robots de messagerie est donc complexe.
La plateforme que j’utilise nous conseille même de multiplier les canaux de communication avec nos clients et propose dorénavant le SMS et l’emailing …. retour en arrière ?

Le changement de politique de Messenger  l’éloigne de son concurrent chinois WeChat : celui-ci sert non seulement d’application de messagerie, mais aussi

  • de moyen d’effectuer des paiements,
  • de commander un taxi,
  • de réserver des vols,
  • de recharger ses données mobiles,
  • d’obtenir un prêt et de trouver un logement. ..

Messenger semble abandonner le combat pour devenir un utilitaire de messagerie pure.
Si Messenger redevient le meilleur endroit pour discuter, sans être gêné par la promotion de robots de discussion d’entreprises, les utilisateurs pourront à nouveau rester dans l’écosystème Facebook ….et ça c’est bon pour les pubs

La communication d'entreprise pendant le corona virus

/
Souvent j’entend que la publicité ne fonctionne plus car les gens sont submergés de messages; voici un chiffre qui change la donne.

La fin des robots de messagerie ?

Souvent j’entend que la publicité ne fonctionne plus car les gens sont submergés de messages; voici un chiffre qui change la donne.

Google Map fête ses 15 ans

Souvent j’entend que la publicité ne fonctionne plus car les gens sont submergés de messages; voici un chiffre qui change la donne.

La publicité pour découvrir de nouveaux produits

Souvent j’entend que la publicité ne fonctionne plus car les gens sont submergés de messages; voici un chiffre qui change la donne.